Les monuments

L'EGLISE "SAINT LAURENT"

 L'église de Champagney est une des neufs plus anciennes églises de la Haute-Saône placée sous le patronage de Saint-Laurent, martyr, elle fut honorée par la visite du Roi Louis XIV le 21 juin 1683.

Reconstruite entre 1785 et 1788, elle est de style baroque comtois. Restaurée par le service des monuments historiques en 1977.

A gauche, sous le porche une plaque rappelle la visite du roi-soleil. L'inscription latine dit : " Le roi Louis XIV a passé à Champagney la nuit du 21 juin 1683 avec la reine. Celle-ci a donné 30 pièces d'or à cette église afin qu'avec cet argent une lampe brûle perpétuellement dans le sanctuaire. Cette pierre a été placée par ordre du roi."

Belle nef avec colonnes de grès vosgien. Au fond autel du XVIIIème Siècle, chaire, stalles de même époque, classées monuments historiques. Sur la chaire, les emblèmes des quatre évangélistes. Sur les stalles emblèmes de l'ancien et du nouveau testament et objets du culte alternant avec des épis (le pain) et des raisins (le vins). Au fond du coeur deux reliquaires XVIIIème siècle. Dans la nef de gauche autel de la vierge (vierge du XVIIIème, sculptures sur bois coloriées début XIXème siècle).

       

 

"Adoration des mages" : tableau peint sur bois de l'école du Haut-Rhin,
date de 1514, classé également monument historique.      
  

A droite au fond de la nef, fonds baptismaux et tableaux du XVIIIème siècle, pierre tombale de J.B. PRIQUELER, père de Jacques Antoine PRIQUELER qui se trouve à l'origine du voeu exprimé le 19 mars 1789 par les habitants de Champagney en faveur des noirs.

Autel de Sainte-Barbe (XVIIIème / XIXème) avec une statue de Saint Laurent. Sur le côté la statue en pierre coloriée représentant Saint Barbe patronne des mineurs. Cette statue du XVIème siècle semble devoir être rattaché à l'école de Troyes.

De l'extérieur on peut admirer le clocher de style comtois qui contient un carillon de 35 cloches (31 fixes et 4 de volées) restaurées au cours des dernières années.

                            

Le carillon

Sur le fronton l'inscription :

D.O.M.
Ecce sedes his Tonantis
Ecce janua scoeli
1788

(A dieu très grand et très bon
Voici la demeure de celui qui tient la foudre
Voici la porte du Ciel)
Inscription de l'ancien rituel d'inspiration janséniste

 

Le bassin de Champagney

     

Le Bassin de Champagney a été construit au XIX ème siècle pour servir de réservoir d'eau pour l'alimentation du Canal de la Haute Saône. C'est maintenant une base nautique et un lieu de détente apprécié.

La digue de maçonnerie s'étant révélée inapte, il a fallu construire une seconde digue, en béton accolé à la première sur 700 m de long. On l'appelle "le mur masque", débuté avant la grande  guerre. Après la victoire, le canal de Montbéliard à la Haute-Saône devenait inutile, et ses travaux cessèrent au lieu dit "l'écluse", en pleine forêt du Chérimont.                         

Le barrage se révelait utile pour alimenter en eau le canal du Rhône au Rhin, et "le mur masque" de bèton fut achevé dans les années 1925-1930. Après un usage uniquement fonctionnel, "les voies navigables de France" (VNF) essaient maintenant de concilier son utilité pour le canal du Rhône au Rhin, et son utilité touristique locale. On remplit le barrage en hiver et au printemps (il peut servir d'exutoire aux crues du Rahin), et on tâche de maintenir le niveau au plus haut durant l'été.

 
Copyright © 2009 Commune de Champagney - tous droits réservés - Réalisation Torop.Net - Site mis à jour avec wsb.sw4torop.net - Plan du site

Commune de Champagney en Haute-Sa˘ne Site de la communauté de communes